Institut québécois des hautes études internationales (HEI) | Université Laval                                    Se connecter

À propos de la Ligue des États arabes et du Model Arab League

Les Model Arab League en bref

Les Model Arab League (MAL) furent constitués en 1983 par le National Council on U.S.-Arab Relation comme un outil de développement du leadership chez les étudiants. Ces simulations permettent à des étudiants de tous horizons d’expérimenter les réalités du travail diplomatique en incarnant un diplomate ou autre acteur du milieu des affaires étrangères. Ils devront alors étudier la position du pays assigné et en défendre les intérêts à l’intérieur de différents comités politiques et judiciaires. Pour se faire, les délégués doivent préparer et présenter des discours devant des assemblés et prendre part à des négociations lors de séances informelles. Il s’agit d’une opportunité exceptionnel de mettre en pratique les capacités d’analyse et d’organisation des étudiants de même que d’en apprendre davantage sur les rouages de la Ligue arabes et des institutions politiques régionales et internationales en générales. L’ensemble des qualités et compétences acquises lors de cet événement contribue au développement professionnel des participants indépendamment de leur secteur d’activité.  

La Ligue des États arabes en bref

La Ligue des États arabes est une organisation régionale fondée le 22 mars 1945 au Caire regroupant initialement sept pays. Représentant aujourd’hui 22 pays [si nous incluons la Syrie, actuellement suspendue en raison de la répression exercée par le gouvernement syrien envers sa population], la Ligue arabe a pour objectif de rapprocher les pays membres et de coordonner la collaboration entre ces derniers. Elle exerce ses activités à travers divers programmes politiques, économiques, culturelles et sociale auquel s’ajoute une coordination militaire défensive. Aussi, comme plusieurs autres organisations régionales et internationales, la Ligue arabe se veut une plateforme de résolution de conflit entre les pays membres ou entre un pays membre et un tiers. Le fonctionnement de la Ligue arabe repose sur quatre instances ; le sommet des chefs d’États, le conseil des ministres, le Secrétariat général et les comités permanents.